Projets de Financement de la recherche en Hautes Ecoles (FRHE)

Voici une liste des projets FRHE du centre FoRS : 

  • Agritour

"Valorisation des initiatives d’AGRIculture urbaine par la sensibilisation et la médiation TOURistique à caractère scientifique sur le territoire de Charleroi Métropole"

Le projet AGRITOUR interrogera le concept d’agritourisme en milieu intra et périurbain et testera des actions pilotes de valorisation touristique des systèmes agricoles et alimentaires témoins de résilience, de durabilité environnementale et d’innovation sociale. Il s’agira de vérifier comment l’agrotourisme peut être un levier pour une région en pleine reconversion industrielle ? En quoi la valorisation touristique des patrimoines agricoles participe-t-elle à la diversification touristique des territoires urbains ? De quelle manière l’agritourisme permet-il de penser et de proposer une alternative économiquement viable au modèle agricole et touristique actuel ? Quelles sont les formes d’agritourisme scientifique observables à l’étranger et dont les modalités sont réplicables sur le territoire d’étude ? AGRITOUR permettra aussi de questionner la sensibilisation et de l’éducation à l'environnement par la création d’outils pilotes de médiation touristique à caractère scientifique.
Dans notre projet, la dimension scientifique s’appliquera plus particulièrement à la médiation du système agroalimentaire intra et péri-urbain de Charleroi Métropole. En pratique, il s’agira de produire et de tester divers
dispositifs de vulgarisation scientifique : des itinéraires de découverte et contenus de visites guidées multimédia, dont l’une des finalités affichées sera de promouvoir et de renforcer la culture scientifique sur le territoire concerné.

Porteur de projet : HECondorcet

  • VOICEO

"Voice search et comportement de recherche d’informations en ligne par le biais de la voix."
Quel est l’impact des assistants vocaux sur la formulation des requêtes ? Quelles sont les conséquences sur le référencement ? Comment optimiser les contenus des sites web à ces nouveaux comportements de recherche ?

A l’heure actuelle, les informations présentes sur Internet sont conçues de manière à être trouvées via une recherche textuelle sur un moteur de recherche tel que Google. L’émergence des assistants vocaux pourrait pourtant modifier ces habitudes de recherche d’information sur Internet. En effet, cette technologie permet un nouveau mode de recherche d’informations en ligne : la requête formulée oralement. De par ses spécificités intrinsèques, la recherche d’informations vocale apparaît comme étant simple et rapide pour l’utilisateur. Mais qu’en est-il pour les éditeurs de sites web ?
A l’heure actuelle, les assistants vocaux ne sont pas encore très répandus en Belgique, contrairement aux pays anglo-saxons. Nous manquons encore de données sur l’adoption des technologies vocales en Belgique ainsi que sur les éventuelles conséquences de la recherche vocale sur l’édition de contenu des sites web. En effet, nous manquons encore de connaissances approfondies sur le comportement de recherche vocale et sur les aspects linguistiques de la recherche d'informations en langage naturel. Notre recherche a donc pour vocation d’apporter un éclairage sur cette problématique émergente. 

Porteur de projet : HECondorcet

  • Podomat

"Développement d’un cadre méthodologique liant les propriétés des matériaux complexes à la réaction mécanique des semelles fonctionnelles utilisées en podologie."

Un des outils de la podologie est le placement, à l’intérieur de la chaussure du patient, de semelles orthopédiques constituées d’un ou plusieurs polymères organiques, choisis en fonction de leur rigidité et de leurs propriétés viscoélastiques. Ceci permet, selon les cas, d’optimiser les performances d’un sportif, de réduire les chocs ressentis dans les genoux, ou de soulager les pieds des personnes diabétiques. Malgré les développements de la conception assistée par ordinateur, le choix des matériaux, de leur répartition dans la semelle et de leurs épaisseurs se fait de manière empirique, en s’appuyant sur l’expérience du podologue. Ce projet part donc du constat qu’il reste une marge d’optimisation de cette pratique, ce qui peut passer par une connaissance plus fine des propriétés des matériaux, par une meilleure compréhension des réactions mécaniques en jeu sous le pied et par le développement de tests normalisés, afin de s’affranchir de la faible reproductibilité d’expériences répétées sur des volontaires. La question de recherche de ce projet est donc de déterminer la relation entre les propriétés des matériaux d’une semelle, l’empilement de ces matériaux, et la réponse mécanique globale de la semelle. L’objectif est de contribuer à développer le cadre expérimental et théorique capable d’y répondre pour tout type de semelle. Le cas d’étude choisi est celui des semelles utilisées pour traiter la périostite tibiale, incluant par exemple des élastomères réticulés et du copolymère éthylène-acétate de vinyle. Le projet est découpé en tâches qui interagissent entre elles, dont les principales sont les tests mécaniques de matériaux individuels (traction-compression, dynamic mechanical analysis), la collecte de cartes de pression sous le pied et sous la chaussure de volontaires et la simulation par éléments finis des contraintes et des déformations dans la semelle5. L’ensemble du travail, et spécialement cette dernière tâche, requiert la collaboration étroite entre des podologues (HELB, porteuse du projet) et des ingénieurs (HENALLUX).

Porteur de projet : HELB

  • FLSCO-DASPA

"Outils et démarches en Français Langue de Scolarisation (FLSCO) pour l’accompagnement des enseignants du secondaire dans les Dispositifs d’Accompagnement et de Scolarisation des Primo-Arrivants (DASPA)"

Aujourd'hui, les publics d'élèves allophones sont importants dans l’enseignement obligatoire en FWB et les enseignants, même formés à l'enseignement du français comme languie étrangère, sont parfois démunis face à des élèves à qui il faut enseigner non seulement la langue française mais aussi des contenus disciplinaires dans la langue française. Le dispositif DASPA constitue une passerelle avant que ces élèves primo-arrivants n'intègrent l'enseignement ordinaire. Mais l'absence de programme pour les classes complexifie la tâche des enseignants qui ne peuvent dès lors circonscrire aisément les compétences à travailler et les attendus à l'issue de leur enseignement. Ces élèves doivent non seulement acquérir la langue véhiculaire de la société où ils vivent mais aussi la langue scolaire, bien éloignée des pratiques usuelles avec lesquelles ils peuvent malgré tout être en contact.
Notre projet consiste à identifier les difficultés rencontrées par les enseignants, à créer des outils et des démarches utilisables et transférables en classe DASPA afin que les enseignants forment les élèves dans la perspective du français langue de scolarisation, travaillé de manière transversale. Ces outils et démarches seront expérimentés sur le terrain et, après une validation empirique, mis à la disposition des enseignants sur un site Internet déjà construit par notre équipe de recherche.
Par ce projet, nous souhaitons répondre aux attendus du Pacte d'excellence en matière d'enseignement de la langue de scolarisation (liens entre le français de scolarisation des classes DASPA et le français de scolarisation des classes ordinaires), favoriser l'autoformation et la formation continue à distance, mais aussi contribuer à l'inclusion de la langue de scolarisation dans les nouveaux programmes de formation initiale des enseignants.

Porteur de projet : HE2B

Plus d'infos : consultez le Financement de la recherche en Hautes Ecoles (FRHE)

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter.

Date de dernière mise à jour : 17/11/2022